Plan de la ville de Nancy, avant mi-XVIIIe (101 Fi 5)

Plan de la ville de Nancy, avant mi-XVIIIe (101 Fi 5)

Un "beau" plan

Ce plan, manuscrit au lavis, offre une représentation de la topographie urbaine nancéienne. Il a été dressé avant 1751, en effet la construction de la place Stanislas qui n’y figure pas.
A cette époque, les plans qui représentent une ville sont inévitablement plus ou moins abstraits. Ils ne se cantonnent pas à la figuration mais communiquent un message, souvent glorifiant de la cité. Dans le cas présent, le plan doit rendre compte des fonctions défensives de Nancy. En effet, il montre notamment les fortifications qui entourent la ville vielle et la ville neuve (d’autant que leur forme est renforcée), et les numéros renvoient exclusivement vers les noms des bastions (contenus dans un cartouche).
A partir de la Renaissance, en parallèle au développement des villes, on assiste à une transformation de leur représentation graphique, donnant à percevoir l'espace. De plus, les plans sont enrichis par des colorations qui se codifieront : le rose fuchsia clair pour le bâti, l'ocre-jaune pour les voies et une variation de verts pour les jardins, les terres agricoles, les forêts, sur lesquels se détachent les arbres…
Une autre caractéristique à noter est son orientation tournée vers le Sud (le Nord se situant donc en bas de l’image).

Ce plan est une acquisition faite par les Archives municipales de Nancy en 2011, afin de compléter la collection des cartes et plans de Nancy. En effet, une étude de ces documents permet de percevoir l’évolution de l’urbanisation de la ville, de la Renaissance à nos jours, et de montrer la manière par laquelle l’homme a conquis l’espace, l’a transformé...
Une campagne de numérisation de plans de Nancy a été menée, en collaboration avec la bibliothèque de Nancy.